En traitant le thème de l’énergie et de l’efficacité énergétique, INALCA entend apporter sa contribution à la lutte contre le changement climatique, objectif mondial identifié par la FAO pour la période 2015-2030 et visé par les importants accords internationaux sur le climat de Paris (COP21) signés par 195 pays. Depuis plus de 20 ans, INALCA concentre ses efforts sur le thème de l’efficacité énergétique ; dès 1997, le premier cogénérateur à méthane avait en effet été installé dans l’établissement de Castelvetro di Modena pour la production combinée d’énergie électrique et de chaleur.

6 millions d’euros
investis dans l’installation
de digestion anaérobie

Pour INALCA, 2016 constitue une année pivot dans la lutte contre le changement climatique. Dans le cadre de l’acquisition du Groupe UNIPEG ASSOFOOD, INALCA a acquis une installation de digestion anaérobie supplémentaire dans l’établissement de Pegognaga (province de Mantoue) et surtout, la participation à une installation de cogénération d’une puissance de 5 MW pour la production combinée d’énergie électrique et de chaleur, répondant aux besoins de l’installation adjacente de Pegognaga ; cette installation appartient à l’entreprise UNITEA S.r.l., détenue à 50 % par INALCA, et est intégralement alimentée par des sources renouvelables, en particulier des graisses animales.

97% d’énergie
autoproduite par biomasse et cogénération

La contribution de cette installation à la durabilité environnementale est extrêmement importante : cela permettra en effet d’augmenter la part d’énergie autoproduite à 98 % des besoins (soit 105 367 MWh), mais surtout d’améliorer considérablement le pourcentage de cette énergie obtenue à partir de sources renouvelables, qui passe d’environ 5 % à 40 % des besoins (43 157 MWh).

11.123 MWhe
d’énergie autoproduite par biogaz

Cogénération et biogaz constituent une association gagnante, primée par le système national d’incitation. En 2017, ce réseau a en effet permis au Groupe d’obtenir des primes (ex « certificats verts ») couvrant la totalité de l’énergie produite par biomasse soit 70 500 pour l’installation UNITEA précitée et l’installation de biogaz INALCA d’Ospedaletto Lodigiano, auxquelles il faut ajouter 4 097 « certificats blancs » (TEE) concernant les installations de cogénération de l’établissement de Castelvetro (province de Modène). Ces primes constituent l’outil national de soutien à l’efficacité énergétique et à la production d’énergie issue de sources renouvelables.

36.800 tonnes
de gaz carbonique économisées chaque année

En outre, depuis environ 10 ans, le Groupe encourage et met en œuvre des projets d’efficacité énergétique au sein des principaux sites de production. Grâce à ces interventions, au cours des cinq années écoulées entre 2013 et 2017, le Groupe INALCA a obtenu environ 42 000 titres d’efficacité énergétique (TEE) et économisé environ 50 000 TEP (tonnes d’équivalent pétrole) d’énergie, soit environ 2 100 000 GJ. En 2017, l’économie de CO2 a atteint 36 800 tonnes, une valeur légèrement supérieure à celle de 2016.