La sécurité alimentaire constitue l’exigence préalable fondamentale sur laquelle repose chaque étape du processus de production et de distribution d’INALCA. La longue présence d’INALCA sur les marchés particulièrement sévères en la matière, comme par exemple l’Union européenne, la Fédération russe, les États-Unis, le Canada et le Japon, et l’adoption des principales normes volontaires de sécurité alimentaire, ont permis à INALCA de développer au fil du temps les techniques d’hygiène et de prévention des risques les plus modernes dans le domaine alimentaire, et un système de gestion intégré couvrant tous les établissements de production du Groupe.

Télécharger la certification 9001
Télécharger la certification UNI ENI ISO14001
Télécharger la certification Castelvetro IFS
Télécharger la certification Ospedaletto IFS
Télécharger la certification Pegognaga IFS
Télécharger la certification Rieti IFS
Télécharger la certification Realbeef IFS
Télécharger la certificationCapo d'Orlando IFS
Télécharger la certification Accredia ISO 17025
Télécharger la certification ISO 45001

Mesures de sécurité alimentaire

L’ensemble de ces mesures peut être regroupé sous le terme « autocontrôle », qui comporte des actions générales et des actions particulières, toutes deux systématiquement appliquées pour un contrôle complet et constant de la production.
Les « mesures générales » sont représentées par des normes communes qui s’appliquent à l’ensemble des domaines de la transformation et sont inhérentes à l’hygiène des opérateurs, des locaux, des équipements, des processus et des produits, ainsi qu’aux actions de vérification de l’application de ces normes. L’objectif de ces mesures est d’assurer le maintien et le contrôle d’une hygiène adaptée du personnel opérationnel, des processus, des produits, des espaces et des équipements. Les « mesures particulières » sont définies pour chaque type de processus de production et ont pour objectif l’identification, l’évaluation et le contrôle de risques spécifiques de type biologique, chimique et physique, jugés significatifs pour la sécurité alimentaire des produits. Les risques sont évalués selon les principes prévus, par la réglementation européenne ou des autres pays de destination des produits, comme par l’OMS/la FAO, généralement reconnu comme « Codex Alimentarius ».

Identification et traçabilité des produits

L’ensemble du système est donc basé sur l’identification des points de contrôle critiques dans chaque processus de transformation ; il prévoit les actions nécessaires à l’identification, l’élimination ou la réduction à un niveau acceptable des risques significatifs pour la sécurité alimentaire. Le contrôle et l’exactitude des informations gérées dans le système d’identification et de traçabilité des produits, constituent un élément fondamental en soutien de chaque action mise en œuvre pour la qualité, la sécurité alimentaire et la communication au consommateur. De même que pour la sécurité alimentaire, dans les domaines de l’étiquetage et de la communication au consommateur, INALCA se soumet également à des contrôles externes destinés à vérifier la véracité, la transparence et l’accessibilité des informations relatives aux produits mis sur le marché.»

Adoption de normes techniques volontaires

Le système mis en œuvre par INALCA pour la qualité et la sécurité alimentaire est conforme aux principales normes volontaires internationales en la matière, un véritable langage commun adopté à l’échelle internationale qui, sur la base de contrôles indépendants, confirme l’efficacité des actions mises en œuvre par INALCA dans ce domaine.

Les principes fondamentaux de la politique de qualité

INALCA traite le thème de la sécurité alimentaire à travers un système de règles et de procédures ayant pour but de définir, gérer et contrôler ses normes à tous les niveaux de la chaîne d’approvisionnement. Afin d’assurer l’adéquation technique de ses systèmes de contrôle, INALCA encourage l’utilisation de normes techniques internationales volontaires en son sein et sur toute la filière.

Principe de la centralité

Un niveau de sécurité alimentaire optimal est considéré comme une exigence préalable à toutes les productions de l’entreprise, et évalué avec les méthodes d’analyse de risques.

Principe de démontrabilité

L’ensemble des activités et des processus de l’entreprise qui peuvent influencer la sécurité alimentaire doit être géré, surveillé et documenté selon une hiérarchie de références définie : lois et règlements, normes techniques internationales, exigences spécifiques des entreprises utilisatrices de produits de l’entreprise.

Principe de gouvernance

Les fonctions spécifiques et le système de gouvernance de la sécurité alimentaire sont clairement identifiés et documentés.

Principe de transparence

Les informations relatives à la sécurité alimentaire doivent être claires, compréhensibles et accessibles aux clients, aux consommateurs et aux autorités de contrôle.

Principe de contrôle

Dans ses critères de contrôle, l’entreprise utilise des audits internes, des audits externes d’entreprises clientes et, le cas échéant, des audits de certification selon des normes techniques volontaires et d’organismes internationaux indépendants.